Trouver de bons masques en Chine

Acheter en Chine n’est jamais une mince affaire mais dans cette période très particulière pour le monde entier, trouver les bons fournisseurs de masques en Chine est encore plus complexe que d’habitude.

L’épidémie a surpris la terre entière, et très rapidement la question du masque est devenue primordiale. Face à l’absence de stock et à la non capacité de production, l’Europe a baissé ses standards pour laisser rentrer plus de masques sur son territoire.

La Chine qui avait fait face au Coronavirus avant tout le monde avait déjà produit énormément et beaucoup d’usines qui n’étaient pas spécialisés dans le médicale, avait changé leur production pour pouvoir fournir le peuple le plus nombreux du monde.
Lorsque le marché européen s’est ouvert, ces nouvelles usines avec des certificats CE douteux en ont profité pour envoyer massivement des masques de mauvaises qualités. La matière première s’est mise à manquer, les prix se sont envoles parce que la demande était plus forte que l’offre. Mais la Chine a changé ses lois sur l’exportation de masques à 5 reprises durant le mois d’Avril et de Mai pour réduire le nombre de mauvais masques envoyés, et vérifier que seules des usines qualifies avaient le droit d’exporter.

Ce marché est surement un cas unique dans le commerce international de ces 15 dernières années.

Si vous cherchez à acheter des masques et à les importer, voilà ce qu’il faut vérifier :

– Le certificat CE pour PPE EN149 ou médical EN146, le certificat ne sera accepté que si le labo qui le donne a été habilite à travailler sur ce type de produits. La liste des labos certifie se trouvent sur le site europa.eu
– Le rapport de test allant avec ce certificat
– Le rapport de test chinois GB2626 ou YT0963, qui doit être délivré par un labo reconnu à l’international sur le site du CNAS.
– Si votre fournisseur possède une licence d’exportation pour ce type de produits
– SI votre fournisseur est sur la liste du GACC et qu’il a le droit d’exporter.

Il est fortement conseillé dans cette période de travailler avec des professionnels de l’import/export et de ne pas s’improviser acheteur à l’international.